Navigation – Plan du site
Dossier. Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux
Images et imaginaires du clientélisme. Un regard croisé entre Argentine et Mexique

Images et imaginaires du clientélisme. Un regard croisé entre Argentine et Mexique

Hélène Combes et Gabriel Vommaro

Texte intégral

1En Amérique latine, au cours des dernières années, le « clientélisme » est progressivement devenu une catégorie d’une part du sens commun et d’autre part du sens commun politico-journalistique, utilisée afin de rendre compte des rapports perçus comme illégitimes entre les classes populaires – les « pauvres » – et l’État et les partis politiques. Depuis la mise en place des politiques sociales de « lutte contre la pauvreté » entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, les préoccupations expertes, savantes et politiques autour des usages efficaces des biens d’origine publique distribués de manière ciblée par ces politiques occupent une place importante dans le débat public. Les coordinateurs du numéro « Clientélisme en situation » proposent d’illustrer ces évolutions à travers l’étude des images et des imaginaires du « clientélisme » dans deux pays latino-américain – le Mexique et l’Argentine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Combes et Gabriel Vommaro, « Images et imaginaires du clientélisme. Un regard croisé entre Argentine et Mexique », Cahiers des Amériques latines [En ligne], 69 | 2012, mis en ligne le 26 décembre 2013, consulté le 25 juin 2017. URL : http://cal.revues.org/2547

Haut de page

Auteurs

Hélène Combes

Hélène Combes est chargée de recherche au CNRS, rattachée au au Ceri-Sciences-Po Paris. Elle est l’auteur de l’ouvrage « Faire parti. Trajectoires de gauche au Mexique » publié aux éditions Karthala en 2011. Elle a coordonné récemment, avec plusieurs de ses collègues, les numéros de revue : « Enquêter dans les partis », RIPC, Vol. 17, n° 4, 2010 ; « Observer les mobilisations », n° 93, 2011 ; “El clientelismo a debate”, Desacatos, n° 36, 2011 (http://www.ciesas.edu.mx/desacatos/ini.html). Elle enseigne à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne et à Sciences Po Paris. Avec Olivier Dabène, elle est responsable de la spécialité « Amérique latine » du master de sociologie politique comparée de Sciences-Po Paris.

Articles du même auteur

Gabriel Vommaro

Gabriel Vommaro est enseignant-chercheur à l’université de général Sarmiento (Institut du développement humain, Département d’études politiques), et chercheur au Conseil national de recherches scientifiques et techniques (CONICET). Il a obtenu son doctorat en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales (Centre de sociologie Européenne). Sa thèse, « Regards croisés sur les rapports des classes populaires au politique en Argentine. Retour sur la question du “clientélisme” », analyse les transformations du statut symbolique et moral des classes populaires dans ce pays. Il a par ailleurs obtenu un master de recherche en sciences sociales à l’université de Buenos Aires (Faculté de sciences sociales), où il a été enseignant en théorie sociale contemporaine et en théorie politique contemporaine.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
Les Cahiers des Amériques latines sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Presses Sorbonne Nouvelle
  • Logo Institut des Hautes Études de l’Amérique latine
  • Logo Centre de recherche et de documentation sur les Amériques
  • Revues.org