Navigation – Plan du site
Dossier. Changement démographiques en Amérique Latine

Changements démographiques en Amérique latine

Maria Eugenia Cosio-zavala et Valeria López Gareri
p. 13-17

Texte intégral

Quatre générations dans une famille argentine

Quatre générations dans une famille argentine

Collection privée.

Introduction

La population de l’Amérique latine dans la population mondiale

  • 1 La région “Amérique latine” comprend les pays de la Commission Economique pour l’Amérique latine et (...)

1Au début de la seconde moitié du XXe siècle, la population de l’Amérique latine1 a augmenté beaucoup plus rapidement que l’ensemble de la population mondiale. En 1930, 3 % de la population mondiale se trouvait en Amérique latine ; en 1950, cette proportion s’élevait à 6,5 %, elle est restée stable entre 1980 et 1995 à 8 %, puis elle a légèrement augmenté pour atteindre une proportion de 8,6 % en 2005. À l’intérieur même du continent américain, la place prise par la population au sud du Rio Grande del Norte est devenue de plus en plus considérable. La croissance de la population latino-américaine est en effet, depuis quelques décennies, bien plus rapide que la croissance des populations des deux grands pays développés de l’Amérique du Nord, Canada et États-Unis.

2L’Amérique latine avait, au début de ce siècle, une population moins nombreuse que celle des États-Unis : 63 et 76 millions respectivement. Grâce à une expansion démographique extraordinairement rapide, la population de l’Amérique latine est devenue aussi importante que celle du Canada et des États-Unis dès 1950 (Tableau n° 1). Or, les estimations de population des Nations-Unies pour l’an 2000 font état d’un chiffre global de 523 millions d’habitants pour l’Amérique latine et de 315 millions pour les États-Unis et le Canada. Il s’est donc produit une importante redistribution de la population sur le continent américain.

3Le tableau n° 1 montre l’évolution de la population sur l’ensemble du territoire américain de 1900 à 2005. Les États-Unis se trouvent confrontés à la croissance démographique rapide des nations latino-américaines qui leur sont proches et qui les dépassent largement maintenant, avec 69 % de population en plus en 2005. D’après la projection moyenne des Nations-Unies la plus récente, le rapport entre populations au nord et au sud du Rio Grande del Norte pourrait s’établir à 1,8 en l’an 2050 : 438 millions d’habitants en Amérique du Nord, 783 millions en Amérique latine, c’est-à-dire presque deux fois plus.

Tableau n° 1 : La population des Amériques (1900-2005) – population en millions

Régions ou pays

1900

1930

1950

1970

1980

1990

1995

2000

2005

États-Unis (1)

76,0

123,5

157,8

210,1

230,4

254,1

269,6

284,1

298,2

Canada (2)

5,4

11,0

13,7

21,3

24,5

27,8

29,3

30,6

32,2

Amérique latine (3)

63,0

110,0

166,3

283,5

359,3

437,8

483,6

522,9

561,3

Ensemble Amérique

145,0

244,0

337,8

514,9

614,2

719,7

782,5

837,6

891,7

Rapport (3)/(1)+(2)

0,78

0,83

0,97

1,23

1,41

1,55

1,61

1,66

1,69

Source: 1900-1990, Nations-Unies (1996), World Population Prospects: The1996 Revision 1995-2005, Nations-Unies (2005), World Population Prospects: The 2004 Revision.

4La forte immigration d’origine hispanique, dont une grande partie est illégale (mexicaine, centraméricaine, caraïbe, etc.) est un élément qui sensibilise encore plus les sociétés d’Amérique du Nord aux problèmes de population à leurs frontières. C’est dans ce contexte que s’est développé l’alarmisme concernant l’accroissement rapide de la population dans les régions les plus pauvres du monde (Afrique, Amérique latine, Asie), ainsi que le sentiment de l’urgence d’un contrôle des naissances dans les pays peu développés, et plus particulièrement en Amérique latine, à partir de 1960.

5La population des pays au sud du Rio Grande est passée de 63 millions en 1900 à près de 484 millions en 1995, ce qui correspond à une multiplication par 8. Cette croissance a été tellement exceptionnelle que l’on a parlé d’explosion démographique, d’autant plus que le retard pris dans la connaissance exacte des faits de population n’avait pas révélé le phénomène à ses débuts, mais bien tardivement dans les années soixante. La rapidité de la croissance démographique est illustrée par la série des taux annuels moyens d’accroissement naturel par périodes quinquennales, entre 1950 et 2005, représentés au graphique n° 1.

6Selon la répartition des Nations-Unies en grandes régions du monde, les pays les moins développés ont montré, au début de la transition démographique, des taux de croissance démographique bien supérieurs à ceux des pays les plus développés (Graphique n° 1). De plus, l’Amérique latine est la région du monde qui a vu croître sa population au rythme le plus rapide entre 1950 et 1970. La croissance régionale s’est infléchie en 1970-1975, dépassée dès lors par celle de l’Afrique. Or, un taux de 2,75 %, comme celui enregistré pour la période 1960-1965, conduit à un doublement de la population en 25 ans. Un taux de 2,3 %, comme celui enregistré pour la période 1975-1980, conduit à un doublement de la population en 30 ans. Néanmoins, depuis 1980, les taux ont notablement diminué : 2,06 en 1980-1985, 1,89 en 1985-1990, 1,70 en 1990-1995, 1,56 en 1995-2000, 1,42 en 2000-2005 (Nations-Unies, 2002 et 2004).

Tableau n° 2 : Taux de croissance de la population mondiale par région 1950-1995. Taux de croissance annuels moyens (%)

Continent ou région

Taux de croissance annuels moyens (pour cent)

1950-1955

1955-1960

1960-1965

1965-1970

1970-1975

1975-1980

1980-1985

1985-1990

1990-1995

1995-2000

2000-2005

Ensemble du monde

1,79

1,84

1,98

2,04

1,93

1,72

1,71

1,71

1,49

1,34

1,21

Pays plus développés

1,20

1,17

1,09

0,83

0,78

0,65

0,59

0,59

0,44

0,33

0,30

Europe

0,99

0,99

0,96

0,68

0,59

0,49

0,38

0,43

0,18

0,02

0,1

Amérique du Nord

1,70

1,77

1,46

1,10

0,97

0,93

1,03

1,02

1,08

1,04

0,97

Océanie

2,18

2,17

2,12

1,92

2,08

1,12

1,55

1,57

1,59

1,42

1,32

Pays moins développés

2,06

2,14

2,35

2,51

2,35

2,07

2,06

2,03

1,78

1,59

1,43

Asie

1,93

1,97

2,21

2,42

2,25

1,86

1,85

1,85

1,58

1,38

1,21

Afrique

2,17

2,33

2,47

2,59

2,61

2,79

2,87

2,78

2,54

2,34

2,18

Amérique latine

2,65

2,69

2,75

2,58

2,43

2,31

2,06

1,89

1,70

1,56

1,42

Source: 1950-1995, Nations-Unies (2003), World population prospects: The 2002 Revision 1995-2005, Nations-Unies (2005), World Population Prospects: The 2004 Revision.

Graphique n° 1 : Taux de croissance par régions 1950-2005

Graphique n° 1 : Taux de croissance par régions 1950-2005

Source : Tableau n° 2.

Tableau n° 3 : Pays d’Amérique latine et Caraïbes. Indicateurs sélectionnés, année 2003

Pays

Indicateur

Population mi-2003 (en milliers)

PNB total (en USA)*

PNB par tête (en USA)*

Anguilla

12

-

-

Antigua-et-Barbuda

73

549,8

7 511,7

Artilles néerlandaises

221

-

-

Argentina

37 870

249 972,3

6 600,8

Aruba

100

-

-

Bahamas

314

-

-

Barbade

270

1 851,5

6 857,8

Belize

256

950,8

3 724,7

Bolivie

9 025

8 478,2

939,4

Brésil

182 470

763 069,8

4 181,9

Chili

15 929

96 391,8

6 051,3

Colombie

4 4562

104 826,7

2 352,4

Costa Rica

4 167

16 397,2

3 935,0

Cuba

11 306

48 317,0

4 273,6

Dominique

79

226,1

2 877,2

Equateur

12 843

23 819,4

1 854,7

El Salvador

6 638

11 684,0

1 760,2

Grenade

80

319,2

3 970,1

Guatemala

12 084

19 019,0

1 573,9

Guyana

765

558,1

730,1

Haïti

8 827

3 633,2

411,6

Honduras

7 001

5 045,3

720,7

Îles Vierges (GB)

21

-

-

Îles Vierges (États-Unis)

111

-

-

Jamaïque

2 651

5 449,2

2 054,8

Mexique

103 301

483 645,0

4 681,9

Montserrat

4

-

-

Nicaragua

5 268

4 320,4

820,1

Panamá

3 116

10 798,7

3 465,6

Paraguay

5 922

7 313,0

1 234,9

Pérou

27 148

65 986,8

2 430,6

Puerto Rico

3 879

-

-

République Dominicaine

8 819

18 696,5

2 120,0

Saint Kitts et Nevis

42

252,5

6 011,7

Saint Vincent et Grenadines

120

274,8

2 294,4

Sainte-Lucie

149

277,5

2 523,7

Surinam

436

587,9

1 151,0

Trinidad-et-Tobago

1 303

8 059,0

6 188,9

Uruguay

3 408

16 878,6

4 952,6

Venezuela

25 672

63 412,1

2 470,1

Amérique latine

535 377

2 041 161,2

52 470,9

*à prix constants du marché en 1995
Source : CEPALC (2004), Anuario estadístico de América Latina y el Caribe.

7Le tableau n° 2 donne les taux d’accroissement démographique estimés à partir de 1950. Ces chiffres mettent en évidence l’accélération des taux de croissance jusqu’en 1965, faisant suite à une croissance modérée depuis le début du siècle. De fait, pendant une longue période, les problèmes des populations du sous-continent ont été tout autres : l’Amérique latine a connu une très longue crise démographique et un dépeuplement relatif qui a duré plusieurs siècles et a suivi la colonisation, à partir du XVIe siècle, après la découverte de l’Amérique en 1492 par Christophe Colomb.

Quatre générations dans une famille argentine

Quatre générations dans une famille argentine

Collection privée.

Haut de page

Notes

1 La région “Amérique latine” comprend les pays de la Commission Economique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC). Dans la première définition étaient exclues les anciennes possessions anglaises et hollandaises, notamment des Iles CaraÏbes, ainsi que les départements français d’Outre-Mer. Cela faisait une liste de vingt pays. Actuellement, la région CEPALC comprend 41 pays ou territoires, indépendants ou non.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Quatre générations dans une famille argentine
Crédits Collection privée.
URL http://cal.revues.org/docannexe/image/7757/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 216k
Titre Graphique n° 1 : Taux de croissance par régions 1950-2005
Légende Source : Tableau n° 2.
URL http://cal.revues.org/docannexe/image/7757/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Titre Quatre générations dans une famille argentine
Crédits Collection privée.
URL http://cal.revues.org/docannexe/image/7757/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 220k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maria Eugenia Cosio-zavala et Valeria López Gareri, « Changements démographiques en Amérique latine », Cahiers des Amériques latines, 47 | 2004, 13-17.

Référence électronique

Maria Eugenia Cosio-zavala et Valeria López Gareri, « Changements démographiques en Amérique latine », Cahiers des Amériques latines [En ligne], 47 | 2004, mis en ligne le 14 août 2017, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://cal.revues.org/7757

Haut de page

Auteurs

Maria Eugenia Cosio-zavala

Professeur en Démographie, Université de Paris X-Credal.

Articles du même auteur

Valeria López Gareri

Docteur en Démographie, CERPOS, Université Paris X.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
Les Cahiers des Amériques latines sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Presses Sorbonne Nouvelle
  • Logo Institut des Hautes Études de l’Amérique latine
  • Logo Centre de recherche et de documentation sur les Amériques
  • Revues.org